Accueil
kinesiologie
Stress
Séance
Test musculaire
Techniques
contact
Articles-Pensées
Liens-Biographie


Pensée du jour
"La plus grande tâche que l'homme ait à accomplir dans sa vie est de se donner naissance à lui même pour devenir ce qu'il est potentiellement."

Qu’est-ce que le stress ?

Le professeur Hans Selye défini le stress en 1950 sous l’appellation de "syndrome général d’adaptation". C’est la réponse de l’organisme face aux agressions auxquelles il est exposé, indépendamment de la cause et de la nature de l’agression.

Cette réponse se divise en 3 phases :


1/ une réaction d’alarme :

C’est la réaction de choc consécutif à l’exposition soudaine à un stimulus extérieur auquel l’organisme n’est pas préparé (tachycardie, baisse du tonus musculaire, baisse de température et de tension, acidité gastro intestinal, dépression du système nerveux.

2/ une phase de résistance :

Elle apparaît lorsque l’organisme est soumis à un stress prolongé. L’organisme devient plus sensible à d’autres agressions.

3/ une phase d’épuisement :

Lorsque l’exposition aux différents agents dure trop longtemps, l’organisme devient incapable de produire la réaction de contre choc nécessaire au maintien de la santé.


Il est important de souligner que la réaction du stress est avant tout positive puisqu’elle incite l’organisme à mobiliser son énergie pour faire face aux conditions extérieures. C’est surtout la durée et la répétition des stimulations extérieures qui conduisent à des maux physiques, à l’épuisement et la dépression.

La réponse du corps au stress, physique ou psychologique, agréable ou non, reste la même. Elle s’inscrit physiologiquement dans le corps humain.
La réponse doit être accompagnée d’une dépense physique, car c’est un mode de fonctionnement que nous avons gardé de nos ancêtres.
Dans le monde moderne la situation est bien différente, notre survie n’est plus menacée et nous ne pouvons pas réagir physiquement aux sollicitations permanentes dont nous sommes l’objet.
La réaction physique dû au stress est souvent psychologique ou sociale : rentabilité, séparation, conflit relationnel, insatisfaction etc.